Président des aînés du CD&V et figure du parti, Eric Van Rompuy s'inquiète une nouvelle fois du rôle de sa formation dans un gouvernement Vivaldi. "Nous risquons d'être entraînés dans un train dont personne ne sait où il va", écrit-il ainsi...